Ses rencontres et ses amitiés

de A à Z

 


Adamo

 


Oscar Alemán

(1909-1980)

 

Recommandé par différents musiciens espagnols auprès de Joséphine Baker, le guitariste argentin de jazz Oscar Alemán, alors en Espagne, reçut en 1932, une lettre de la chanteuse l'invitant à jouer dans sa propre formation, The Bakers Boys. Il l'accompagna au Café de Paris, partit avec elle en tournée en Europe, en Egypte et même en Afrique francophone.
Ami de Django Reinhardt, qui l'admirait, cet immense guitariste fut très apprécié, notamment, de Duke Ellington qu'il rencontra en 1933 et qui voulut l'engager comme soliste dans son orchestre. En vain. Joséphine Baker le lui interdit : « Où pourrais-je trouver un autre nègre comme toi Oscar ? Quelqu'un qui chante en Espagnol, en Français, en Portugais et en Italien, qui joue aussi bien de la guitare et qui en plus est mon ami ? » Oscar Alemán ne devait rencontrer à nouveau Ellington qu'en 1968, lors d'une tournée du Duke à Buenos Aires.
Il quitta l'orchestre de Joséphine Baker en 1938.

J. B. et le Melodic-Jazz du Casino de Paris.

De gauche à droite : Henry Driessen, Oscar Alemàn, unknown sax player, Jean Irace.


Louis Armstrong

 

Louis Armstrong fut lui-même très réticent quant au combat mené par J. B. aux Etats-Unis… Certains de ses propos sont très durs à son égard…

« If she had talent, she wouldn’t raise no hell at all », déclara-t-il. « She wouldn’t have to open her mouth. Her ability would speak for itself. See what I mean? You can take anybody that’s inferior and raise a whole lot of goddamned hell for no reason at all. » Clearly, Armstrong’s initial reactions to Civil Rights protests of the early 1950s was that they just caused more ill will between blacks and whites in America.

Sur ce site, deux enregistrements audio qui éclairent cette position de Louis Armstrong… LAHM 1987.3.218 et LAHM 1987.3.203…

A ECOUTER !

https://virtualexhibits.louisarmstronghouse.org/2020/05/11/im-still-louis-armstrong-colored-louis-armstrong-and-the-civil-rights-era/

 


Jean-Claude Baker

 


Tallulah Bankhead

(actrice américaine)

 

Théâtre de l'Empire, Paris, 24 septembre 1951.


Barbara

 

Voir ci-dessous Jean-Claude Brialy.


Jean-Louis Barrault

 

17 décembre 1948.


Gilbert Bécaud

 

Avec Jean-Pierre Elkabbach, lors du tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de France de football,

maison de Radio France, en direct sur France Inter, 14 mars 1975.


Ingrid Bergman

(1915-1982)

 

25 mai 1973 : avec Ingrid Bergman, présidente du jury, au Festival de Cannes,  après avoir visionné le film suédois Cris et Chuchotements

Imperial Room of the Royal York Hotel, 1972.

Phot. Harold Barkley


Eubie Blake

(musien, jazzman américain)

 


Maurice Brenier-Rousseau

(peintre français, 1924-2016)

 

Le château de Josépihne Baker, huile, vers 1945, coll. part.


Jean-Claude Brialy

 

Emission Entente Cordiale diffusée en décembre 1972. Présentée par : Jean-Claude Brialy, Mick Micheyl. Invités : Il était une fois, Joséphine Baker, Danièle Gilbert, Enrico Macias, Zanini, Sim, Antoine, Mick Micheyl, Jérôme Jeffrys, Les Parisiennes, Sophie Darel. Source : Télérama.

Le 28 mars 1969, lors de l'inauguration du cabaret parisien de celui-ci, La Goulue, rue des Petits Champs.

Première du film documentaire  Il était une fois à Hollywood ( Jack Haley Jr., 1974) au cinéma Normandie, Paris, 14 janvier 1975.

Arrivée et dîner.

9 août 1974, Gala de la Croix-Rouge, Monte-Carlo.

Avec Barbara, Paris, 29 janvier 1975. Phot. Michel ARTAULT / Gamma-Rapho.


Bricktop (Ada Smith, dite)

 

L'Américaine Bricktop fut danseuse et chanteuse de jazz. Mais surtout, elle régna sur les nuits parisiennes d'avant-guerre. Figure incontournable de la communnauté afro-américaine et de l'univers des musiciens de jazz, elle avait pour amis, notamment, Cole Porter, F. Scott et Zelda Fitzgerald, Elsa Schiaparelli et la duchesse de Windsor. Des années durant, elle fut l'amie et la confidente de J. B. Bricktop créa son club montmartrois en 1926, Chez Bricktop, qui, en 1929, fut transféré au 66 rue PIgalle.


Eugène Bullard

 (1895-1961)

 

Un être d'exception, ami de Louis Armstrong et de J. B.

 


Grace Bumbry

(cantatrice américaine originaire de Saint-Louis, 1937-)

 

A l'occasion d'un récital de la mezzo-soprano au Stadttheater de Bâle (Suisse),

le 1er janvier 1963.


Erik Bye

(acteur et journaliste norvégien)

 

Josephine Baker var blant de opptredende i TVs Nyttårsshow. Hun er her avbildet sammen med programlederen Erik Bye og Bergens-jenta Elin Halvorsen. Foto : Svein Hammerstad / NTB / Scanpix

Vinyle, 45 t, Norvège, 1973.


Charlie Chaplin

 

Jet Magazine, 4 juin 1953

Bal des Petits Lits Blancs, Moulin-Rouge, Paris, 1953.


Maurice Chevalier

 

Le Figaro, 27 février 1937.

Théâtre de l'Empire, 1936. Phot. Lucien Aigner.

1935, aux côtés de Maurice Chevalier (en séducteur)…


Bruno Coquatrix

(directeur général de l'Olympia, Paris)

 

1968


Annie Cordy

 

A L'Olympia, 10 avril 1968, lorsqu'elle reçoit le Prix du Rideau Rouge. Avec Annie Cordy et Mapie de Toulouse-Lautrec.


Dalida

 

Dans les coulisses de l'Olympia en 1968.


Damia

 

Paris, 1930, phot. Keystone.


Danielle Darrieux

 

Après sa dernière représentation à l'Olympia,

le 19 janvier 1960.


Sammy Davis Jr

 

Paris, 1964.


Nettie Washington Douglass

(1917-1982)

Avec Nettie Washington Douglass et sa fille.

Nettie was the widow of Dr. Frederick Douglass III, a physician and great-grandson of Black activist and journalist Frederick Douglass who died in 1941.


Marie Dubas

 

Casino de Paris, 1932.


Katherine Dunham

 

Ci-dessus : 17 décembre 1948.

Ci-contre : 1948, avec Katherine D. et sa troupe.


Max Ehrlich

(acteur berlinois, 1892-1944)

 

Au Bar Baker, Revue des Monats, 2. 1927/28, H.1, November


Alfred Flury

(auteur de chansons allemand,

 

Berlin, 1965.


Lys Gauty

(chanteuse française, 1900-1994)

 

Avec Lys Gauty, à Megève, 1938.
Toutes deux en vacances… J. B. venue de Londres pour se reposer, avec son mari.
Paris-Soir, 23 janvier 1938.

Ahmed Belbachir Haskouri

(1908-1962)

 

Membre de la famille royale marocaine, chef du cabinet khalifien du Marocespagnol, grand ami de J. B.


Zizi Jeanmaire

 


Lys Gauty

 

Avec Lys Gauty, à Megève, 1938. Toutes deux en vacances… J. B. venue de Londres pour se reposer, avec son mari.
Paris-Soir, 23 janvier 1938

 


Golda Meir

 


Princesse Grace de Monaco

 


Roy Granata

Musicien de jazz argentin (1922-2005)

 


Fernand Gravey

(acteur)

 

Phot. Marcel Thomas, 1961.


Juliette Gréco

 

Lors d'un défilé chez Christian Dior, 1959.


Eliseo Grenet

(compositeur cubain, 1893-1950)

 

Il participe à la musique du film Princesse Tam-Tam.


Grock

(clown suisse)

 

Mars 1959, phot.  Lucio Berzioli.


Eddie et Jesse Hawkins

 

Eddie et Jesse Hawkin créèrent, à Rome, en 1960, le groupe musical The Folkstudio Singers.


Alfred Hitchcock

 


Lena Horne

 


Frida Kahlo

 

A lire…

"In Search of Subjectivity: An Irigarayan Reading of the Body in Self-Representations of Josephine Baker and Frida Kahlo.", par A. Syska, Université de Plymouth

https://pearl.plymouth.ac.uk/.../Syska_In%20Search%20of...

 


Comte Harry Kessler

(Allemagne, 1868-1937)

 


Leola King

(1919- 2015)

 
Well known as the “The Queen of the Fillmore,” Leola King was one of the first female owners of a Bay Area nightclub, owning four in the Fillmore. San Francisco

 

Josephine Baker, unknown gentleman, and Leola King at the Blue Mirror, 1955. (Leola King Collection/Harlem of the West).  Phot. Wesley Johnson Jr.


Eartha Kitt

 

Années 1950.


Zdena Koubkova

(athlète tchèque)

 

Après son changement de sexe, 1930.


Peter Kreuder

(compositeur allemand)

 

Berlin, phot. Josef Donderer.

 

Phot. Alfred Cermak.


Gloria Lasso

 

Olympia, juin 1959, Phot. Studio Lipnitzki.…


Carmen de Lavallade

 

Répétition pour le spectacle à l'Olympia, 22 avri1 1964.

 

Olympia, 24 avril 1964, avec Enrico Macias.


Le Corbusier

 

« Ils se sont rencontrés en novembre 1929 à bord du bateau de croisière le Giulo Cesare qui les menaient tous deux vers São Paulo. Pour Le Corbusier, ce fut le coup de foudre immédiat. Il écrivit dans son journal : « Dans un ridicule music-hall à São Paulo, Joséphine Baker chantait “ Baby ” avec une sensibilité tellement intense et théâtrale que ça m’a ému aux larmes ». Malheureusement pour lui, ce ne fut pas réciproque.

Joséphine Baker le trouvait « gai et simple » et le décrivait comme « un homme de cœur ». Elle aurait même dit : “ quel dommage que tu sois architecte, tu aurais été un bon compagnon ”. Mais cela restera invérifiable… Une seule chose est sûre, en entrant de la vie de l’architecte dans les années 1930, la danseuse de revue noire lui permit d’appréhender la culture afro-américaine dans tout ce qu’elle a de plus noble. » (INÈS BEN AZOUZ, https://www.ideomagazine.com/josephine-baker-le-corbusier/.)

 

Rentrant du Brésil, Le Corbusier et Joséphine Baker à bord du Lutétia, 1929

Bal costumé à bord du Lutetia… Le Corbusier (en pirate) est assis à la droite de J. B. (en pierrot).

Autoportrait avec Joséphine Baker, 1929.

A lire…

 

• Stephen A. Atkinson, Subversive Figurations of Adolf Loos, Le Corbusier, and Josephine Baker: A Speculative Reading

https://www.academia.edu/34311122/Subversive_Figurations_of_Adolf_Loos_Le_Corbusier_and_Josephine_Baker_A_Speculative_Reading?fbclid=IwAR2Kkh7aU69pQECJV-A5D2u1M04BXRK058yuwSn9lYN3uCFq5Mhrf4iH0zI

 

• Museu de Arte do Rio presents the group exhibition “Josephine Baker e Le Corbusier no Rio – um caso transatlântico”

http://www.carlosmariaromero.com/new-page-1

 


André Levasseur

(décorateur de théâtre,  1927-2006)

 

C'est lui qui fit remonter J. B. sur scène, après des années d'absence, d'abord à Monaco en 1974, puis à Bobino, à Paris, l'année suivante.


Jerry Lewis

 

Jet Magazine, 22 mai 1952


Serge Lifar

 

Plage du Lido, Venise, années 1930.

Ce qu'elle écrit de cette rencontre dans son ouvrage « Joséphine » (avec Jo Bouillon, 1976) : « “We had had a wonderful time together on the beach in Venice during my Italian tour. I loved to hear Serge speak. He was more entertaining than all the pigeons in St. Mark’s Square. I’d like to have been Picasso in order to sketch him… Actually, he knew Picasso, as well as those who had made me the “ebony Venus” and named him the “bronze Apollo.” Paris had welcomed him from the East two years before I arrived from the West. There on the sun-drenched sand, intoxicated with the sheer joy of motion, we danced. What a curious pas de deux — the star dancer of the Paris Opera and a colored entertainer swaying together in bathing suits on the Lido beach. »


Luis González de Linares

(écrivain et journaliste espagnol, 1904-1997)

 

Photos parues dans l'Estampa, 11 février 1930.


Adolf Loos

(1870-1933)

 

En 1924, cet architecte quitte Vienne pour s'établir à Paris. L'année suivante, il découvre J. B. dans la Revue Nègre, tombe sous son charme, et une relation amicale (semble-t-il) s'installe entre eux deux. A l'époque, J. B. aimerait rénover la maison qu'elle possède entre l'avenue Bugeaud et la rue Général-Clergerie (Paris, XVIe arrdt). En 1927, alors considéré comme un pionnier en son domaine, Loos dessine les plans d'une maison de quatre étages pour J. B. Le projet ne fut ni sollicité, ni réalisé. Il en subsiste une maquette et des plans qui attestent l'étonnante modernité du projet… L'austérité de la construction, son habillage de rayures noires et blanches, l'importance de la piscine (9 m L, 4 m l, 2m p) placée au centre et entourée de vitres géantes… Le projet a fait l'objet d'études approfondies qui en expliquent toute la symbolique, l'intention supposée de l'architecte, etc.

Dennis Adams (1948-), La maison pour Joséphine Baker, 1995, New York / Paris. Aluminium, plexiglas, verre, tubes fluorescents et eau, 134 x 176 x 81 cm, Musée d'art et d'industrie (Roubaix).

« Je me suis approprié le projet de Loos pour éclairer la problématique de son programme voyeuriste. » (D. Adams.)

 

 

 

 

 

« La maquette de la maison, réalisée à l'échelle 1/33 offre au regard deux caractéristiques essentielles : sa façade rayée noir et blanc, et (le toit étant supprimé) sa piscine intérieure qui occupe le centre de la maison sur deux niveaux. Une deuxième piscine/aquarium remplie d'eau entoure la maison sans l'inonder. Elle est 6,33 fois plus grande que la première ; leurs proportions et leur centre sont semblables. La correspondance visuelle entre les deux bassins est ponctuée par leur sols éclairés.  » (Centre national des arts plastiques.)

A lire…

 

• L'essai d'Ines Weizman, Tuning into the Void : The Aurality of Adolf Loos’s Architecture, Harvard Design Magazine, N° 38.

http://www.harvarddesignmagazine.org/issues/38/tuning-into-the-void-the-aurality-of-adolf-looss-architecture

 


Joe Louis

(boxeur, 1914-1981)

Joséphine Baker pousse Joe Louis à chanter avec elle lors de sa rentrée au Club des Champs-Elysées à Paris en 1948. Phot. René Henry / Bettman Corbis.


Anna Magnani

(actrice italienne, )

 

Avec Jean-Claude Brialy, vers 1960.

1948.

28 mars 1969, inauguration du restaurant de Jean-Claude Brialy,  La Goulue.


Jean Marais

 

Lettre de Jean Marais à Emmanuel Bonini, 5 août 1991.

« A 20 ans, je voyais Joséphine Baker pour la première fois et j'ai été ébloui. J'avais son disque J'ai deux amours et le mettais toute la journée � je savais bien entendu les paroles et les chantais avec elle. La dernière fois c'était à l'Olympia que je l'ai vue. Elle était toujours magnifique. Je n'étais pas à Paris pour son dernier spectacle et j'en étais navré. Merci de l'aimer. »

Avec le chanteur Rudi Hirigoyen.

Ci-contre : en 1961, lors d'un dîner pour le Gala de l'Union des Artistes…

Avec Jean Clément. Paris, Olympia, 1959.


Burns McCloud

(photographe américain, 1908-1990)

 


Mick Micheyl

 

Paris, 27 novembre 1972.

 


Liza Minnelli

 

Teception in Paris Jan. 16, 1975, following the Paris premier of “That’s Entertainment.


Mistinguett

 

Agence de presse Meurisse, Paris, 1927.

Photo prise à Budapest et parue dans La Volonté, 14 octobre 1930.

Avec Jean Sablon et Jo Bouillon.

Lors de la soirée organisée pour la première journée

du championnat de France de régates dans le bassin de Meulan-les-Mureaux… phot. Ce Soir, 10 octobre 1938.


Domenico Modugno

(chanteur, compositeur et acteur italien, 1928-1944)

 

8 mars 1959


Sara Montiel

(actrice et chanteuse espagnole, 1928-2013)

 


Michèle Morgan

 

 

Bal Des Catherinettes, Hôtel Continental, Paris, 1948.


Violette Morris

 

En 1927, la championne française Violette Morris avec qui elle aurait eu une liaison. © Fonds Exelsior/Presse Sports

Sur cycle-car B.N.C., à la fête des 'Caf'-Conc…


Gilbert Pagano

(pianiste, 1943-2013)

 



Edith Piaf

 

New-York, 1948, avec Edith Piaf et l'acteur John Garfield.

Après une représentation à l'Olympia, 1959, phot. Georges Dudognon.

Source : https://www.georges-dudognon.com/clbrits-ou-pas?lightbox=imagejj2


Ivan Rebroff

 

Paris, 15 novembre 1969, dans les coulisses du théâtre Marigny.


Régine

 


Max Reinhardt

 

« A Berlin, J. B. fit la connaissance de Max Reinhardt, l'un des metteurs en scène les plus influents du monde. Celui-ci décida de la prendre sous sa tutelle : son talent était encore brut, et elle avait besoin d'être formée. Il voulait qu'elle s'engage à suivre pendant trois ans son école d'art dramatique qui avait pour élève, entre autres, Marlene Dietrich. Après avoir rencontré une partie de l'intelligentsia et de l'avant-garde allemande des années vingt par l'intermédiaire de Reinhardt, Joséphine envisagea d'accepter la proposition de ce dernier de rester à Berlin et de travailler avec lui. Cependant, elle avait donné sa parole à Paul Derval pour la nouvelle revue des Folies-Bergère et abandonna Reinhardt. »

(http://www.berlin-weimar.com/.../berlin-et-la-danse...)

Photomontage : J. B. en Jeanne d'Arc noire dans un groupe figurant Max Reinhardt, années 1920.


Line Renaud

 

A un gala du Lido, décembre 1973.



Georges-Henri Rivière

(ethnologue, 1897-1985)

 


André Rivollet

(homme de lettres, auteur dramatique)

 

Bravo : tous les spectacles, 1er mai 1930.


Françoise Rosay

 

Lors de sa rentrée parisienne au Club des Champs-Elysées, en 1948. Photo parue dans Point de Vue, 8 avril 1948.


Enrique Rubio

(journaliste espagnol)

 

Avec Jo Bouillon, ? et Enrique Rubio, 1947


Abdoulaye Seye.

(athlète olympique)

 


Georges Simenon

 

J. B. vécut une liaison de presque deux ans avec le jeune écrivain, qu'elle avait engagé comme secrétaire

La Coupole, Paris. Avec la femme de Simenon, Tigy, et Pépito.

Simenon entreprit de créer un magazine consacré à J. B. et au jazz. Des illustrations de Paul Colin et de Louis Babelay…  Un seul numéro sortira, en avril 1927. Voir ci-dessous.

La comédie musicale Simenon et Joséphine, sur une musique de Patrick Laviosa et un livret de Stéphane Laporte et Jean-Louis Grinda (directeur de l'Opéra royal de Wallonie), été créée à Liège, au Théâtre Le Forum, le 25 septembre 2003. Direction musicale : Bruno Membrey ; mise en scène : Jean-Louis Grinda ; chorégraphie : Barry Collins. Avec Johanna Manchec dans le rôle de Joséphine Baker et Jean-Baptiste Puech dans celui de Georges Simenon.

« C'est le comité Simenon qui m'en avait fait la commande mais convenons qu'au début, j'étais un peu perplexe... Jusqu'au moment où, fouillant dans la matière, j'ai découvert le Simenon de 25 ans! C'était à l'époque cruciale de ses débuts de romancier (il l'a confirmé dans une interview donnée à Radio France, au début des années 50), il venait de prendre conscience de sa valeur et, à cet égard, sa rencontre avec Joséphine Baker fut déterminante. La jeune femme (déjà deux fois divorcée) n'avait que dix-huit ans mais son ambition était immense, son art était tout pour elle, elle a contribué à faire grandir Simenon comme écrivain, et lui, à la faire lire et à se cultiver. Leur liaison —passionnée — a duré un an, ils sont restés amis toute leur vie. » (Jean-Louis Grinda)


Michel Simon

 

« Un temps amants, emportés par le tourbillon de la vie, Michel Simon et Joséphine Baker n'en restent pas moins grands amis jusqu'à la mort de la star franco-américaine le 12 avril 1975. Simon en est tellement bouleversé qu'il s'alite et meurt quelques semaines plus tard, le 30 mai. » (https://www.notrehistoire.ch/medias/88299)

A Orly, peu de temps avant son départ pour les Etats-Unis.

Michel Simon est venu lui souhaiter un bon voyage, le 10 février 1960. Phot. Keystone-France \ Gamma-Rapho.

Avec Michel Simon et Jo Bouillon, vers 1947, Bibliothèque de Genève.

Phot. Jean Guillaume Cadoux (1893-1965).

10 février 1960 : une répétition de Colette Duval, sous la direction de  Stanislas Schuschunig,

en vue du Gala de l'Union des Artistes, qui aura lieu le 4 mars 1960.

En 1964, lorqu'elle s'est produite à l'Olympia (Paris).

Phot. Keystone-France / Gamma-Keystone.


Moisés Simons

(compositeur cubain, 1889-1945)

 

Après le succès de sa zarzuela à Madrid, il se rend à Paris où son « El Manisero » (Le Vendeur de Cacahuètes), composé en 1927, est sur toutes les lèvres. Le romancier Alejo Carpentier le présente aussitôt à Joséphine Baker qui rêvait de le connaître et l'invite au Vésinet. Une amitié est née…...

Alejo Carpentier consacre une chronique à Moises Simons y el piano Luis XV de Josephine Baker dans la revue Social, de décembre 1931. Il y analyse les liens entre J. B. et la musique cubaine.


Noble Sissle

 

Avec Noble Sissle et Harold Jackman, 16 mars 1951.


Robert Kelly Smithey

 

Lors de son spectacle à Marbella, en 1972.


James Stewart

 

Magazine Se Og Hoer, Danemark, 9 août 1968.


Al Stiles

(1922-2014)

 

Chanteur et danseur, il participa à des spectacles de J. B.


Richard Tauber

(ténor autrichien, 1891-1948)

 


Robert Taylor

 

Avec l'acteur américain Robert Taylor, Paris, lors de la Saint-Sylvestre, Elle, 17 janvier 1949.


Renata Tebaldi

(soprano italienne)

 


Charles Trenet

 

Olympia, juin 1959, Phot. Studio Lipnitzki.


Henri Varna

 

1964


Ray Ventura

 

Vers 1960, phot. Serge Mortiz.


Dionne Warwick

 

Cagnes-sur-Mer, 27 août 1964


Duc de Windsor

 

Années 1960.


Zizi Jeanmaire

 

Olympia, 1959, phot. Roger-Viollet.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.

Créez votre propre site internet avec Webador