Jean-Claude Baker

(1943-2015)

 

Cet homme, disparu il y a 6 ans par suicide, éprouvait une très vive admiration pour J. B. L'attestent son restaurant new-yorkais (véritable hommage à J. B.) et son ouvrage sur l'artiste Josephine : The Hungry Heart (1994), pour lequel il effectua de sérieuses recherches sur les origines de J. B., ainsi que les dons de documents originaux qu'il fit au Smithsonian Institute.

Jean-Claude Baker n'est pas un fils adoptif de J. B. C'est le nom que choisit de porter, par dévotion pour J. B., sa marraine artistique en quelque sorte, Jean-Claude Julien Léon Tronville, originaire de St. Symphorien.
« Monté » à Paris à 14 ans, il rencontra J. B. à l'hôtel Scribe où il travaillait comme groom, et elle le prit sous son aile. Après un séjour à Liverpool où il eut la chance de rencontrer les Beatles, il ouvrit un club à Berlin Ouest, Pimm's Club, où, en 1968, il renoua sa relation avec J. B. En 1973, il émigra aux Etats-Unis. Il devint chanteur (sous le pseudo de Jean-Claude Rousseau), producteur d'une émission TV… En 1986, il ouvrit à New York le restaurant Chez Josephine, qui connut un immense succès jusqu'à sa mort. 

1971

1973

Berlin Ouest, 1973.

« Mr. Baker led a colorful and many-faceted life populated by boldface names. Living on his own in Paris by the time he was 14, he became a shrewd worker in hotels and restaurants with a gift for charming the clientele ; while working at Le Pavillon Dauphine in 1960, he greeted the Soviet leader Nikita S. Khrushchev, who, emerging from a limousine, reportedly kissed him on the lips.

A few years later Mr. Baker moved to West Berlin, where he had a career as a singer — he recorded under the name Jean-Claude Rousseau — and opened a nightclub called the Pimm’s Club. Sometimes called the Studio 54 of that era, it drew a mix of gay and straight customers and a glittering international crowd, including Mick Jagger, Mahalia Jackson, Leonard Bernstein, Rudolf Nureyev, Margot Fonteyn, Jessye Norman and Orson Welles. » (New York Times)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.

Créez votre propre site internet avec Webador